Se perdre dans mes pensées

Notre propre télé-réalité

Coucou, je te retrouve ce dimanche matin pour te parler d’un sujet qui est de plus en plus présent sur les réseaux sociaux, aux informations et dans les émissions. Si tu as lu le titre de l’article tu dois sûrement voir de quoi je parle. Alors oui dans cet article on va parler de la télé-réalité mais pas la télé-réalité qu’on voit à la télévision tels que les Anges, les Marseillais et j’en passe. Non là, je vais te parler des télés-réalités qu’on se fait nous, dans notre propre vie.

Tu dois te demander soit de quoi je parle ou tu dois te dire que je suis bête à penser ça, que tu n’es pas filmé sous toutes les coutures etc..

Mais on va regarder ensemble ce qui se passe en ce moment, autour de nous, en France, dans le monde et on va analyser un peu. N’oublie pas que dans les articles du dimanche tu es dans ma tête donc ce dont je te parle n’est que mon opinion et si tu as la tienne je t’invite à en parler avec moi dans les commentaires.

Si je me suis mise à réfléchir sur ce sujet c’est qu’il y a eu un élément déclencheur à tout ceci, cet élément déclencheur a été la mort de cette jeune fille Océane âgée de 19 ans qui s’est jetée sous un RER lundi en se filmant sur Périscope. Quand j’ai appris ceci j’ai été sincèrement choqué. Comment peut-on avoir recours à une mort si violente et en plus se filmer lorsque excuses-moi du terme on « passe à l’action ». C’est une mort tragique sur laquelle je ne resterais pas longtemps, les raisons de ce suicide pour l’instant restent tragiques elles aussi, mais cet acte n’aurait jamais du être filmé et en plus par la jeune fille. Lorsqu’elle se filmait, quelques heures avant son acte elle a prévenu les personnes qui regardaient qu’elle allait faire quelque choses de grave, elle a demandé aux mineurs de ne pas regarder car cela pouvait être violent. Lorsqu’on regarde n’importe quelle télé-réalité, on voit souvent des disputes entre les personnes, un vocabulaire vulgaire et parfois on peut voir même que les personnes en arrivent aux mains. Pour que les spectateurs regardent et soient intéressés ils sont obligés maintenant de mettre de la violence qu’elle soit physique ou verbal dans n’importe quelle émission. C’est ce qu’Océane a dit avant de mourir « tant que tu ne tapes pas dans la provoque, les gens ne comprennent pas. » (Si tu veux lire un article qui résume bien l’acte tragique de cette fille je te donne le lien : Le Monde.)

Notre vie est devenue une télé-réalité, on la met en vitrine à travers les réseaux sociaux, attention j’utilise grand nombre de ces réseaux donc je me mets en vitrine aussi mais ça dépend l’usage qu’on en fait. Après Périscope le deuxième réseau social qui sert à faire ça c’est Snapchat, on montre nos vies, nos activités à nos amis, je le fais donc je ne te jette pas la pierre mais ne me dit pas qu’on ne s’approche pas d’une forme de télé-réalité. Dans le fond dis moi qui s’intéresse au fait qu’on aille au Auchan faire nos courses ou qu’on aille voir Mission impossible pourtant c’est normal pour nous de regarder les moments des vies de nos amis.

Toujours dans la continuité on a Instagram après sachant que Instagram est mon réseau social préféré je vais analyser juste d’un point de vue critique. Les photos que nous mettons sur Instagram montrent toujours une partie de notre vie privée, un repas pris dans un restaurant, un couché de soleil sur une plage en vacances, un Starbucks bu à Paris. Malgré que ce soit souvent de très belles photos, Instagram sert à se mettre en vitrine et à montrer les beaux côtés de sa vie.

Et pour finir nous avons Twitter, alors Twitter sert à se mettre en vitrine, on tweet sur TOUT ce qui nous arrive que ce soit bon ou mauvais. Et sur Twitter on peut souvent voir apparaître des « clashs » entre des personnes qui ne se connaissent ni d’Adam ni d’Eve mais qui vont se disputer pour rien ou pour des sujets vraiment vraiment médiocre. Il y a aussi souvent des cas de harcèlement sur Twitter et même sur Facebook car il est plus facile de s’en prendre à quelqu’un en étant derrière son ordinateur que devant la personne concernée. Et parfois des photos compromettantes peuvent être mise en ligne, les personne qui font ça, ne sont pas toujours consciente de l’impacte que ça aura sur la vie de la victime.

J’adore les réseaux sociaux, mais je trouve qu’en ce moment ça tourner trop à la télé-réalité et à l’être et le paraître. Pourtant tous ces réseaux sociaux m’ont permis de faire de belles rencontres, de faire de beaux projets et de pouvoir créer ce blog et communiquer avec vous. Il faut juste rester vigilants et faire attention à l’utilisation qu’on en fait.

Sur cet article pas très rigolo mais je trouve qu’il faut en parler de plus en plus pour mettre en garde les nouvelles générations des dangers de ceux-ci. J’ai trouvé cette photo tout bêtement sur Google Image et je la trouve très intéressante pour le sujet dont j’ai traité aujourd’hui.

Je t’embrasse.

D.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Notre propre télé-réalité »

  1. Il est certain qu’il est devenu normal de se montrer, je ne blame personne car je le fais également, mais il faut rester vigilant quand à ce que l’on montre, car on a vite fait d’en montrer trop, sur nos vies, sur nous même..

    J'aime

Laisser un commentaire ça me fera plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s